Bonjour à tous,

C’est maintenant l’heure de faire vos paris sur le plus prestigieux tournoi majeur de golf d’Europe, celui de l’Omnium britannique. Cette année, de l’avis de plusieurs, c’est sur le plus impressionnant des parcours que cette édition sera présentée, le Royal Birkdale.

1- Histoire du terrain

Le club a été fondé en 1889. Pourtant, on a attendu jusqu’en 1954 avant d’y présenter un premier Omnium. Ce sera la dixième fois qu’on jouera le plus ancien tournoi sur ces terres. En 1935, l’architecte George a créé un chalet de style art déco qui n’est en rien comparable avec les manoirs généralement utilisés pour abriter les clubs sélects. Il voulait donner l’impression d’un paquebot s’avançant vers la mer d’Irlande.

 

2- Particularités du terrain

Le Royal Birkdale est un parcours de type links, c’est-à-dire qu’il ne possède pas d’arbres, est situé en bordure de mer ou en zone dunaire et qui a la particularité d’être plus ensablé et plus venteux. Le terrain est une normale de 70 et qui se jouera sur 7156 verges, particulièrement court. Normale 34 à l’aller et normale 36 au retour. Il comporte 123 fosses de sable et l’une d’entre elles est surnommé le beigne, ainsi elle ajoute du piquant au trou #7. Aussi, rares sont ceux qui peuvent y jouer sous un ciel bleu deux journées consécutives, dû souvent aux conditions météorologiques défavorables.

 

3- Aspirants aux grands honneurs 

Jordan Spieth: Style de terrain où il se démarque.

Brooks Koepka: Il vient de gagner le dernier tournoi majeur, l’Omnium américain.

Henrik Stenson: Champion en titre

Dustin Johnson: 1er mondial

J’ai l’impression qu’un certain Jordan Spieth pourrait, dimanche, sourire avec le Claret Jug en main.

 

Merci de votre lecture !

Bon golf !

Publicités